Antenne 64

Siège                                     32 rue de la Gare                 64260 ARUDY

 

 

 

 

Compte-rendu de la réunion de bureau du 29/03/2003

 

 

 

Étaient présents:

Daniel DEUVE, Pierre CROCI, Alain MANEN, Louis BUADES, Christine LEPINOY, Jean Charles CORTES, Christophe RAVAILLAULT, Georges SABIRON, Philippe BEAUFILS.

Absents Excusés :

            Dédé CASTAINGTS et Jean Bernard POMPIGNAC.

 

 

 

En préambule à notre réunion, Jean-Bernard POMPIGNAC, par la voix de Pierre CROCI nous informe de l’accident survenu à Guy DUTTER et son épouse sur la N134 à Hererre. Un camion leur a coupé la route ! Jean-Bernard leur a rendu visite à l’hôpital afin de partager leur épreuve. Il a fait en sorte de rencontrer les autorités en charge de l’enquête et l’assureur de manière à aider nos amis dans ces moments difficiles.

Pour notre part nous leur souhaitons un prompt rétablissement et remercions Jean-Bernard pour son geste. Ce geste, même s’il n’aimera pas nous lire, honore notre ami. Qui plus est, ce geste donne sens à notre engagement à la FFMC.


 

Ordre du jour

1) Présentation des documents de références créés par la FFMC pour les antennes locales.

2) Bilan de notre action auprès des motards qui n’adhèrent plus à la FFMC.

3) La communication auprès des adhérents

4) Présentation par Jean Charles CORTES de son projet de balade

5) Compte-rendu de notre participation à Mauléon

6) Bilan de la tournée des restos du cœur en Pays Basque

7) Point sur les préparatifs de Tarnos

8) État d’avancement du site Internet de la FFMC 64

9) Informations générales par le Président

 

 

D D D D D D D D D D

 

 

1) Présentation des documents de références créés par la FFMC pour les antennes locales

Daniel DEUVE nous a présenté les documents envoyés par la Fédé. Cet ensemble, mis sous classeur avec intercalaires, présente l'organisation de la FFMC. Les origines de notre mouvement, ses statuts … Afin que chacun puisse mieux identifier les actions et les prises de position de la Fédération. Autre partie du document, il s’agit d’une base de données du « qui fait quoi à la Fédé » et du « qui fait quoi en région ». Cette base est remise à jour régulièrement afin de tenir compte des changements qui interviennent auprès des hommes qui ont des responsabilités dans le mouvement.

Pour des raisons de coûts, le bureau national n’a envoyé qu’un seul document par antenne. Christophe RAVAILLAULT s’est chargé d‘en faire une dizaine de copies pour que chaque membre du bureau en ait une copie. Il a été convenu que chaque personne qui quitterait le bureau donnerait son exemplaire à celui qui lui succèderait.

Déjà une remise à jour ! Nous avons décidé de proposer au bureau national deux correspondants à Moto Magazine : Jean Charles CORTES pour le Béarn et Daniel DEUVE pour le Pays Basque.

 

 

2) Bilan de notre action auprès des motards qui n’adhèrent plus à la FFMC.

Si notre capacité d’action est mesurée par notre capacité à rassembler, cela peut encore aller. Voir la mobilisation pour les « motards du cœur »,  350 motos cette année. En ce qui concerne le nombre d'adhérents 2003, là, c’est moins bien! Pourtant, c’est de militants dont la Fédé a besoin ! De motards engagés pour que la route ne soit plus notre propre piège.

Alors, nous avons tenté de relancer nos adhérents des années précédentes. Nous avons décidé de faire une relance de cotisation à 144 motards en leur envoyant un courrier de rappel de cotisation . A ce jour :

14 retours de courrier « Inconnu à cette adresse »nous ont été retournés, ce qui nous permets de remettre à jour notre fichier,

6 adhérents retardataires se sont réinscrits, nous leur souhaitons la bienvenue.

Nous ne pouvons nous satisfaire d’un si petit résultat, il faut que nous réfléchissions sur les moyens qui permettront de sensibiliser nos amis motards de l’utilité d’être adhérent à la FFMC. Je propose que cette question soit à l’ordre du jour de notre prochaine réunion de bureau.

 

3) La communication auprès des adhérents

Nous faisons en sorte que les adhérents soient informés de notre activité. Nous envoyons les comptes-rendus de réunion de bureau par la poste aux motards qui n’ont pas encore d’adresse Internet. Cette année nous avons entrepris de gros efforts de communication pour réaliser notre objectif et notre conviction, "la défense du motard"

4) Présentation par Jean Charles CORTES de son projet de balade

La date : Réservez là dès maintenant, ce sera les 21 et 22 juin 2003. Et c’est où qu’on va ? Important, on part de là où est notre moto, imaginons qu’elle soit à Pau, on va jusqu'à Lanemezan, on remonte la vallée de la Neste, St Lary, on traverse le tunnel d’Aragnouet Biela, on file jusqu'à Ainsa. Là, en roulant pépère, il sera au moins midi, l'heure de l’apéro. Casse-croûte et visite de la ville qui est une citée médiévale. On roulera encore 6 Km afin de nous installer au camping de Boltana (con la rota) soit moins de 200 Km. Dîner + petit déjeuner + animation.

Le lendemain, on rejoint Sabinanigo, Jaca, là, repas de midi et on rentre par Canfranc et le tunnel de Somport pour les Béarnais ou par l’Espagne pour les Basques.

Pour une balade c’est une belle balade. L’itinéraire est adopté à l’unanimité. Dès que nous aurons tous les détails nous sortirons un document présentant la balade avec les coûts afin de recueillir vos inscriptions et celle de vos amis. Nous envisageons de remplacer la traditionnelle médaille par un beau tee-shirt brodé. Pierre CROCI et Jean Charles CORTES sont sur le projet. Il serait financé par des sponsors.

 

5) Compte-rendu de notre participation à Mauléon

Le lycée professionnel de Mauléon forme les futurs mécaniciens des concessions de nos régions. À travers notre passion commune du 2 roues, nous nous sentons proche et, sans autres interrogations, la FFMC répond présent depuis 3 années à cette manifestation « portes ouvertes » du lycée de Mauléon.

 

6) Bilan de la tournée des restos du cœur en Pays Basque

Le 15 mars a eu lieu la tournée annuelle des restos du cœur. Il faut savoir qu’avant notre passage, en partenariat avec les Club  BAB sud Landes et DASSAULT les personnes qui s’occupent des restos du cœur sont passées dans les villages afin d’informer les habitants qu’ils peuvent faire des dons pour les Restos et que ces dons seront récoltés le 15 mars. Ils seront récoltés par des copains motards en référence au motard qu’était COLUCHE.

Ce 15 mars 2003, Coluche devait avoir plein d’amis en Pays Basque. Nous étions plus de 350 motards, c'était ÉNORME. Dans les vallons du Pays Basque, cette file ininterrompue de motos donnait le tournis aux brebis et forçait l’admiration de la population. La collecte était à la mesure de la mobilisation : 2.5 tonnes récoltées cette année, plus une tonne par rapport à l’année dernière ! nous aurions pu titrer « du cœur sous le casque » !

 

Bravo à ceux qui ont mobilisé tant de bonne volonté pour que la vie paraisse moins dure à ceux qui ne bénéficient pas des richesses de notre société.

 

7) Point sur les préparatifs de Tarnos

La fête de la moto aura lieu cette année le 29 mai 2003, (jeudi de l’ascension) Nous pouvons dire que le projet avance. « Hier nous étions pour la deuxième fois en réunion avec le comité des fêtes de Tarnos » disent les organisateurs FFMC Bayonnais. La journée de la moto s'insère dans le cadre des fêtes de Tarnos Le thème sera cette année  : « La moto d’hier et d’aujourd’hui ». Nous disposerons d’un  espace  pour exposer les machines anciennes et de stands pour les concessionnaires.

La FFMC 64 tiendra une buvette et préparera des sandwichs. Cette fête a un vif intérêt auprès des motards et du public venez nombreux pour faire en sorte que cette journée soit une réussite pour l’image de la moto et pour les finances du club. À marquer sur nos agendas .

 

8) État d’avancement du site Internet de la FFMC 64

Notre ami informaticien  Georges SABIRON  travaille et ça se voit. Il a présenté la version papier de ce que notre site sera prochainement. Même si le projet est modeste, pour l'instant, il aura au moins le mérite d’exister et à partir de là nous pourrons l’élever, le faire grandir, lui forger le caractère, il deviendra mature, certains diront grand. Nous avons donné l’accord pour l’hébergeur et pour une adresse Email. Nous avons aussi évoqué les contraintes  à propos du contenu des sites Web, notamment les photos. Il faudra être vigilant et respecter les procédures légales.

 

9) Informations générales par le Président

Le 16 mars, la Fédé avait appelé à une journée d’action. Nous n’y avons pas participé. Les mots d’ordre sont arrivés très tard et pour nous il était impossible de mener à la foi la tournée des Restos du cœur et cette action.

 

Nous devrons mettre cette question et surtout les solutions trouvées à l’ordre du jour de notre prochain bureau. Comment être réactif nous mettre en marche pour préparer et réussir la prochaine manifestation ?

 

Autre point : Certains membres du bureau déboursent de l’argent pour le fonctionnement de la FFMC 64. Principalement en frais liés a la communication. La question a été posée sur l'attribution d'un  forfait de fonctionnement dédié aux personnes les plus exposés  aux dépenses ? Le système de forfait est illégal confirme Christophe RAVAILLAULT. Nous ferons donc des factures chaque fois que nécessaire, même et surtout pour un petit montant. C’est à cette seule condition que le trésorier pourra légalement nous rembourser. Attention nous ne disposons que d’une toute petite trésorerie !

 

L’ordre du jour étant épuisé, nous passons à table non sans remercier le club de plongée «URPEAN »d’Hendaye qui nous a fort bien hébergé.

Afin d’anticiper le recrutement d’un futur secrétaire je dirai que la paella était si bonne qu’elle avait le goût des Sirènes de l’océan… Et le vin alors … Certes nous travaillons dur toute la matinée mais heureusement que la table est à la hauteur. Si ce n’était le cas, on pourrait parler d’un véritable sacerdoce ! et compte tenu de la crise des vocations, il pourrait s’agir d’activités éternelles. Bacchus nous en préserve !